Cyclistes contre automobilistes le point de non-retour ? Debunk M6 – 66 minutes

Bonjour tout le monde aujourd’hui vous propose de faire le point avec un reportage 66 minutes dans lequel je suis intervenu.

Je vais m’intéresser à la manière dont ce sujet a été construit, aux différents problèmes éthiques qu’il contient et aux sophismes auxquels il fait appel pour son argumentation. 

Je vous présenterai également comment j’ai lancé une procédure contre m6 pour faute éthique, les étapes pour le faire car c’est accessible à tous et l’intérêt de le faire !

et enfin je reviendrais sur le tournage effectué avec antoine rouet le réalisateur de ce sujet pour vous montrer la différence entre ce qui a été tourné en coulisse et ce qui a été conservé.

On est partit

Le sujet a à peine commencé que l’on nous présente une augmentation du nombre de pistes cyclables puis l’augmentation du nombre d’accidents de 20% et le nombre de morts.

C’est ici Ici c’est le sophisme de la corrélation causalité qui est utilisé or la cause de cette augmentation de la mortalité est liée à un autre facteur, celui de l’augmentation du nombre de cycliste !

On peut retrouver ce chiffre de 20% d’augmentation sur le site  intérieur . gouv.

Il correspond à une moyenne nationale. 

Il indique aussi que cette mortalité n’augmente que de 7% en milieu urbain ou dans le même temps la hausse de la pratique augmente de 14% ce qui dans ses zone rend l’usage du vélo moins dangereux qu’avant

Cela peut paraître contre intuitif mais si le nombre de pratiquant augmente plus vite que la mortalité alors le pourcentage de chance d’avoir un accident diminue. 

https://www.interieur.gouv.fr/actualites/communiques/chiffres-definitifs-de-laccidentalite-routiere-en-2021-nombre-de-morts-en

Par contre chose que le sujet n’aborde pas du tout c’est l’explosion de la mortalité hors agglomération dans les lieux où justement il n’y a pas encore ou trop peu d’ aménagement cyclable

C’est aussi les zones ou le vélo se développe le plus malgré les idée reçues qui dirait qu’en banlieue et compagnie le vélo n’est pas adapté.

Ici le journaliste aurait donc dû parler de l’augmentation du cycliste qui entraîne une augmentation de l’accidentologie.

Dire qu’une augmentation du nombre de pistes cyclables entraîne une augmentation de l’accidentologie est seulement trompeux mais également faux au vue des statistiques du site intérieur . gouv.  

le journaliste pose enquête la question : 

“Entre cycliste et automobiliste” ici c’est un autre sophisme oui vous verrez il y en a beaucoup. C’est le sophisme du Faux dilemme ici il n’y a plus que deux solution soit c’est les cycliste soit c’est les automobiliste responsable du problème. et vous verrez que ca a son importance j’en reparle à la fin. 

le documentaire enchaine sur 

Les cycliste fous 

Le reportage enchaîné en posant la question a qui la faute présente un cycliste THOMAS dans le rôle du pire cycliste possible, complètement indéfendable en faisant ici appel à un autre sophisme appeler l’empoisonnement du puits  ou Ad personam c’est une figure de style où l’on donne préalablement à un public de l’information négative, vraie ou fausse, à propos d’un adversaire, dans le but de discréditer ou de ridiculiser tout ce que dira par la suite ce dernier, ou une personne qui lui est liée.

Le journaliste va indiquer que le cycliste commet des infractions même là ou il n’en commence pas comme par exemple ici ou il circule sur une piste à double sens cyclable et non un contre sens comme indiqué par le journaliste.

j’en parlais ici c’est justement un aménagement temporaire qui a été réalisé après la manifestation du pont d’austerlitz.

ce qui fait que quand le cycliste va dire la chose suivante : “ déjà il y a certains feux que l’on a le droit de brûler ” on ne vas pas le croire une seconde dans le contexte.

surtout appuyer par le journaliste qui ajoute “ ”.

Ce qui est un problème car effectivement il existe bien des feux que l’on peut passer au rouge j’ai d’ailleurs longuement expliqué leur intérêt au journaliste qui semblait vouloir les ajouter au reportage EXTRAIT.

Le passage avec thomas se termine sur cette phrase qui fait ici appel à la généralisation abusive, c’est un bingo du sophisme ce reportable ! il sont parti de cet exemple pour expliquer les conflits dans les ville partant du principe que tout les cycliste circule de cette faucon. 

C’est ce que vient appuyer la transition suivante qui montre des automobilistes s’en prendre au cycliste sous entend que les cycliste sont la cause de la situation.

Les extrait sont court et nons sourcé et donc ou il est difficile de retrouver 

Difficile ne veut pas dire impossible pour cet extrait en particulier la cause de l’agression  

https://www.huffingtonpost.fr/actualites/video/une-triathlete-agressee-par-un-automobiliste-en-pleine-rue_169577.html

Le conducteur lui “a coupé la route puis serré contre le terre-plein” précise la jeune athlète sur Instagram. Elle est alors dans “l’obligation de hurler pour (se) faire remarquer avant de (se) faire renverser.” Ce cri est l’élément déclencheur de cette altercation. “Il n’a pas aimé qu’une fille lui crie dessus. Il n’a pas arrêté de me répéter  ‘Ton père ne t’a pas éduqué, toi !’”, explique Wendy Bru et ce parti pris continu avec 

LE CHAUFFEUR DE TAXi

Il va à plusieurs reprises se plaindre du comportement des cyclistes en les présentant comme un danger et comme n’ayant pas leurs places sur la chaussée.

Il est aussi intéressant de regarder de plus prêt cette Zone ou il vas demander au cycle pourquoi il n’ arrête pas au rouge.

cette zone a évolué d’année en année ici il y a quelque temps les piéton ne pouvoir traverse qu’en souterrain tellement la circulation était dangereuse puis une traversé piéton en deux temps a été mise en place puis une traversée piéton en une fois avec de l’autre côté un espace réservé aux cycliste et piéton et les usager circulant ici n’on plus de feux.

l’argument avancé par le cycliste ici est complètement valide dans le cadre ou il aurait un feu avec un M12 mais effectivement en l’absence de celui-ci il doit respecter le code de la route. Et au vu de l’anomalie précédemment indiquée, je me suis permis de m’indiquer à l’équipe de dans ma rue pour qui régularisé cette intersections et ajouté ce panneau.

Et par rapport à ses différentes situations Le chauffeur n’a pas été choisir par hasard par notre journaliste car il vas au final reproduire ce qu’il avait déjà fait sur tiktok ou il se plaint systématiquement des cyclistes dès qu’il en voit partager sa route 

https://www.tiktok.com/@alinoletaxi

@alinoletaxi

Répondre à @ousstonton PARTAGEONS LA ROUTE TOUT SIMPLEMENT #alinoletaxi #taxiparisien #réalité #Paris #viral

♬ son original – AlinoLeTaxi

Il va reproduire cette scène avec une  cycliste ne circulant pas sur la piste cyclable en lui indiquant que c’est interdit. Or à cet endroit très précis face au crédit agricole il y a un panneau.

https://www.google.com/maps/@48.860043,2.349062,3a,75y,59.5h,83.09t/data=!3m6!1e1!3m4!1syh04PUvc0QKYc-bQNN6sUw!2e0!7i16384!8i8192

qui indique clairement que cette voie est partagé entre les cycliste et les bus 

Circulant sur la voie bus cyclable.

Ce que lui indique d’ailleurs la cycliste mais qu’il refuse d’entendre.

Le plus gros problème arrive pas la suite ou le journaliste enchaîne avec la phrase 

“ ”

Ou il appuie les propos du chauffeur de taxi avec une information complètement fausse car à Paris, très peu de pistes cyclables sont obligatoires pour les cyclistes, et celles-ci sont généralement dans le sens inverse de la circulation ou parallèles à une voie rapide. elle sont indiqué par ce panneaux

Le journaliste enchaîne par.

ce qui n’est pas faux car en regardant ce lieu en 2018 il n’y avait pas de piste cyclable et la voie bus était cyclable.

https://www.google.com/maps/@48.8603525,2.3492509,3a,75y,69.4h,69.18t/data=!3m7!1e1!3m5!1s1vBOVir4nUfEcG5cYehrJA!2e0!5s20181001T000000!7i16384!8i8192

En 2019 ce marquage a été refait en même temps que la voie bus et a conservé la possibilité aux cyclistes d’utiliser cette voie elle permet au cycliste de plus facilement accédé au boulevard et d’en sortir en circulation sur la droite plutôt que du côté gauche .

je développe ce point sur le sujet a propos de sébastopol ou je présente le problème des pistes bidirectionnellement .

Dans le cas présent c’est donc une faute déontologique car le journaliste a fait confiance aux propos du conducteur sans vérifier ses dires. 

Voyons maintenant comment faire remonter cette erreur pour qu’elle puisse être notifier aux média et corrigé : 

Pour se faire j’ai saisi le conseil CONSEIL DE DÉONTOLOGIE JOURNALISTIQUE ET DE MÉDIATION

N’importe qui peut le saisir, c’est gratuit et accessible par un formulaire en ligne.

Pour se faire il faut indiquer ses informations personnelles car vous notifiez en tant que personne morale.

Il indique l’émission date et heure de diffusion et note les éléments en faute.

Par la suite, la saisine sera analysée et  acceptée ou non.

Ensuite le conseil effectue un arbitrage pour indiquer si le média a bien respecté la déontologie ou non.

Peu de temps après avoir envoyé le formulaire j’ai été contacté par téléphone ou l’on m’a informé qu’elle a bien été accepté et que suite à un de mes précédent  sujets une décision avait été prise contre BFM indiquant que certaine règle de déontologie n’avait pas été respectée. une autre personne s’était appuyée sur mon travail pour saisir le conseil, ce qui confirme ce que j’avais indiqué dans le sujet 🙂 

l’avis est disponible ici https://cdjm.org/avis-22-024/

Cette procédure prend environ 2 mois et notifie le média qui pourra faire une modification ou un communiqué. 

https://www.europe1.fr/medias-tele/comment-fonctionne-le-conseil-de-deontologie-journalistique-et-de-mediation-cree-recemment-3971070

C’est une association qui a pour but d’améliorer la confiance entre les spectateurs et médias en permettant au public de faire vérifier la déontologie a propos tenus.

Les décisions du CJM sont ensuite rendues publiques et permettent au public de savoir si les signalements sont fondés ou non.

Maintenant que cette parenthèse a été faite on retourne sur le  chauffeur dit que le route n’est pas un jeu, pas un divertissement et pourtant c’est comme ça qu’il s’est fait reconnaître pour participer à cette mission grâce à son compte tiktok pour divertir ses spectateurs.

Là aussi il y a moyen d’agir en signalant ses vidéos sur tichit comme activité dangereuse car il se filme au volant chose complètement interdite par le code de la route.

enchaînement avec la police.

Pour le rappel des écouteurs, il existe des solutions comme les enceintes tour du coup que j’utilise je vous met les info en description ça marche très bien et c’est surtout légal !

Ca enchaine ensuite rapidement sur les feux rouge 

Sans rappeler à aucun moment encore une fois l’existence de ce panneau M12 qui est d’ailleurs présent sur le feu qu’il filme.

Ici en particulier ce cycle pouvait en toute légalité passer au rouge mais le journaliste indique le contraire.

https://www.google.com/maps/@48.8532153,2.3440292,3a,62.4y,31.77h,82.47t/data=!3m7!1e1!3m5!1sdnC7_TOm7iTf_IBW6eKvDg!2e0!5s20200701T000000!7i16384!8i8192

Portrait

Rapidement le journaliste me présente 

en indiquant que le problème selon moi viendrait dès aménagement urbain mal aménager pour la cohabitation entre usagers de la route.

Il a minutieusement conserver les moment ou dit dit dangereux en très peu de temps on peut m’entendre le dire deux fois.

alors que l’on a discuté pendant plus de 3h la dessus en présentant du mauvais aménagement que l’on voit exclusivement dans la vidéo comme sur magenta et du bon aménagement comme avenue de la république que je lui avais présenté et sur lequel j’avais fait un sujet spécial ou il apparait. Il ne fait donc pas sa part d’objectivité 

on enchaîne tout de suite sur ce qui l’intéressait vraiment les images de mon accident 

image ou il n’on pas complétement respecter le droit d’auteur en flottant mon logo et n’indiquant pas la sources des images.

la scène n’apporte d’ailleur aucune valeur par rapport à l’orignal 

Il y a également une erreur car je n’allais pas à mon travail mais était en direction sur twitch au moment de l’agression et c’est en grand partie pour cela que les images se sont retrouvées en ligne. 

Le journaliste va ensuite expliquer ce comportement comme une exaspération et stress de la conduite ce qui n’est dans le cas présent absolument pas vrai car le chauffeur cherchais a échappé à sa responsabilité. 

Rien ne peut expliquer un tel excès de violence et tenté de le justifier est très hasardeux surtout quand cette analyse n’est basée sur aucune étude, cela ne fait que conforter ceux qui s’énervent au volant une chose.

et cette position a un nom c’est la Fenêtre d’Overton aussi connue comme la fenêtre de discours cela fait changer de position l’opinion publique envers un sujet d’actualité, ici le journaliste nous explique que c’est normal de s’énerver alors qu’il aurait du rappeler la radicalité de la chose pour éviter de déplacer cette fenêtre.

Le fait de partager les scènes d’accident contribue également à cette vision du fait que faire du vélo est dangereux et qu’il y a des tensions sur la route contribuant à normaliser encore plus les prochaine scènes de violences.

et cette violence serait donc dû aux aménagement cycles 

Les solutions face à ce problème ne seront absolument pas abordées dans cette intervention alors que j’explique que c’était le manque d’aménagement qui a conduit à cette solution .

Le sujet part à Strasbourg. ou les piste cyclable ment 

https://www.google.com/maps/@48.5790377,7.7514757,3a,75y,291.75h,65.28t/data=!3m7!1e1!3m5!1sH_qv3XkqvsiCQf5Yq7a2oQ!2e0!5s20110401T000000!7i13312!8i6656

rue interdite aux cycliste elle n’est pas complètement 

https://www.dna.fr/culture-loisirs/2020/10/08/velos-et-pietons-des-idees-pour-apaiser-la-jungle-urbaine?fbclid=IwAR28U9aIRSPjuGYjynLNdeFjkoFIoiW4Zvd1YNMYzYdAhx5xOZd6h0IEOa4

Vous vous rappelez du dilemme présenté au début de vidéo, ici plus d’automobilistes, uniquement des cyclistes et pistons le problème ne peut donc être focalisé que sur le cycliste c’est la réponse apportée par le documentaire qui se termine de cette façon.

En conclusion la construction du sujet est bancale elle recherche la responsabilité d’une personne mais ne recherche pas la cause du problème, et a chaque fois des sophismes sont utilisés pour guider la réflexion dans une direction en particulier.

plus de piste cyclable est égale a plus de problème, une réflexion 

https://www.onisr.securite-routiere.gouv.fr/sites/default/files/2019-09/Bilan%20de%20l%20accidentalit%C3%A9%20routi%C3%A8re%20de%20l%20ann%C3%A9e%202018.pdf

j’étais rencontré en contact avec antoine suite à ce tweet 

https://twitter.com/antoine_rt_/status/1373940268605566977

on avait longuement discuté et à ce moment-là il cherchait “un justicier à vélo” je lui avais donc dit que je n’étais pas intéressé car ce n’est pas l’image que je souhaite partager.

https://m.facebook.com/watch/?v=397470604840912