Marseille à vélo ou à pied : on fonce droit dans… la bagnole !

Introduction 

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir Marseille à vélo, et vous présenter son urbanisme et aménagement cyclables ou les rechercher tout du moins.

L’idée de cette vidéo est de vous offrir une analyse de la mobilité dans cette ville, afin de vous donner un aperçu de la situation à un instant T. Cette vidéo se basera sur les mêmes critères de notation que ceux utilisés pour Grenoble et Lyon, afin d’avoir des éléments de comparaison et ca permet également d’avoir une vidéo chapitré!

Et pour ne pas louper les prochaines analyses de ce genre. N’hésitez pas à vous abonner ! Et un grand merci à ceux qui soutiennent financièrement cette chaîne, rendant ce format possible sans sponsor !

Accessibilité de la ville

On commence par l’arrivée à Marseille ! Cette fois-ci, j’ai opté pour le train INOUÏ, et l’expérience a été parfaite. J’ai pris le train à la Gare de Lyon et je suis arrivé à la Gare Saint-Charles. La première chose que j’ai remarquée en sortant de la gare, c’était ce panneau.

Il n’était pas particulièrement rassurant… suivi de marche sans rampes… 

j’ai découvert par la suite une autre option pour quitter la gare, par la route évidemment, car si vous voyez des voiture c’est une piste à suivre !

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un parking à vélo près de la gare, mais malheureusement, il était en maintenance. Je ne sais pas comment cela se passerait si vous aviez garé votre vélo là-bas et que vous en aviez besoin à votre retour, mais bon, c’est la vie marseillaise.

En dehors de ça, il y a ce parking mais je ne vous le recommande pas au vu des  motos et vélo brûlés. 

Niveau libre service Malheureusement, il n’y a pas de station de proximité de la gare. Vous devrez marcher un peu pour en trouver une. 

En ce qui concerne les transports en commun à Marseille, la desserte du centre-ville est excellente, avec un métro et un tramway en développement, sur lequel je reviendrai plus tard. Cependant, le problème réside dans le fait que le réseau est organisé en étoile, ce qui signifie que la desserte des banlieues ne peut se faire qu’en bus. C’est probablement pourquoi le réseau de bus est si développé. Heureusement, j’ai choisi de louer un logement en centre-ville, sinon j’aurais eu du mal à me rendre en banlieue.

Finalement, c’est en voiture que la desserte est incroyable, avec des autoroutes permettant d’accéder facilement au centre-ville.  pratique !

on est donc sur 1 point reste à améliorer le libre service et stationnement !

https://carte-interactive.rtm.fr/#extent=5.194515594725676;43.24268936710968;5.524105438475232;43.35899796874712& ligne=M1,M2

Le relief de la ville 

La première chose qui m’a marqué à Marseille, c’est sa beauté, à travers son relief abrupt, son architecture, et ses escaliers. Il y en a vraiment beaucoup, mais cela offre des panoramas magnifiques et crée des rues réservées aux piétons. En revanche, rien n’a été aménagé pour les personnes à mobilité réduite, ce qui peut être problématique si vous êtes piéton, vous devez parfois marcher sur la route.

D’ailleurs, c’est quelque chose qui m’est arrivé en voulant monter à la Basilique Notre-Dame. J’ai commis une erreur en empruntant le chemin piéton, qui n’est pas du tout adapté aux PMR et donc personne poussant un vélo. Si vous ne possédez pas de véhicule, vous êtes considérablement limité en termes de déplacement.

La vue en vaut la peine. Heureusement, ces montées raides sont plutôt localisées, et en planifiant bien votre itinéraire, vous pouvez les éviter. Par exemple, vous pouvez emprunter la voie juste à côté de la cathédrale, un chemin incroyable taillé dans la montagne, qui était autrefois une carrière.

Mais il est vrai qu’à Marseille, si vous souhaitez vous déplacer à vélo, un vélo à assistance électrique est plus qu’utile, car très peu de pentes sont aménagées pour les cyclistes. Heureusement, j’avais mon petit vélo à assistance électrique, ce qui m’a évité bien des tracas, car les pentes en montée pour les cyclistes sont rares, et celles qui existent s’arrêtent brusquement.

Pour tous ces points, je donnerais une note inférieure à la moyenne, un 0,5.

Services pour les cyclistes & location

En ce qui concerne les pentes, j’ai eu l’occasion de découvrir le système de vélos libre service électrique à Marseille, qui est bien conçu. Il ressemble beaucoup au système Zoov que j’avais testé à Bordeaux, ce qui n’est pas surprenant car l’offre est proposée par Fifteen, qui détient à la fois Zoov et Inurba.

Je dois avouer que j’apprécie énormément ces vélos, ainsi que le système élégant de rangement. C’est simple : il y a une borne où vous pouvez poser votre vélo, ce qui prend peu de place, et le vélo se recharge. L’offre est exclusivement électrique, ce qui s’adapte bien au relief de la ville.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que le vélo fait partie de l’offre de transport en commun, et cela sans coût supplémentaire. Les 30 premières minutes sont gratuites. Un autre aspect très pratique est qu’ils ont prévu un emplacement de maintenance. J’adore cette idée. Si votre vélo ne fonctionne plus, au lieu de le laisser à d’autres usagers et de l’endommager davantage, vous le déposez à cet endroit, et l’équipe de maintenance en sera informée pour venir le récupérer. Le problème est que certaines personnes le pose là sans le savoir et ça désactive le vélo.

Cependant, le nombre de vélos disponibles est clairement insuffisant. Chaque fois que je passais devant ces bornes, elles étaient vides, et de nombreux usagers se plaignaient du service. C’est logique, plus c’est populaire, moins vous avez de chances d’en trouver.

Il y a aussi des vélos que vous pouvez louer à moyen terme, avec un prix très attractif c’est le vélo PLUS mais d’après ce que j’ai le service est également complètement pris d’assaut.

c’est un service proposé par la métropole

https://gomet.net/transports-aix-marseille-le-velo/

En dehors de cela, il n’y a pas d’autres services pour les cyclistes, sauf des ateliers privés.

Dans l’ensemble, pour tous ces aspects, je donnerais une note de 1 car l’offre de vélo libre service et service comme des bonnes réparations pompe à vélo doit se développer !

https://gomet.net/marseille-fifteen-inurba/

sixteen

https://levelo.ampmetropole.fr/fr/sharing

La signalisation

Alors… Bon, je vais aborder la question de la signalisation, car elle fait partie des critères pour analyser la ville. Croyez-moi, cela ne me réjouit pas. À plusieurs reprises, je me suis retrouvé à chercher les aménagements cyclables. Parfois, je n’ai même pas repéré l’entrée des aménagements, car, tout simplement, il n’y a pas de panneaux carrés annonçant leur présence.

D’autres fois, les panneaux existent, mais ils sont mal placés. Par exemple, un panneau indique au cycliste de rouler dans la voie du tramway. La continuité de la piste cyclable n’est pas clairement indiquée, surtout avec tous ces rails, ce qui représente un risque de chute si on ne les franchit pas correctement. Idéalement, la piste devrait traverser les rails à un angle de 90 degrés ou, au minimum, à 30 degrés. Le Tennessee a réalisé un test grandeur nature pour résoudre ce problème, et il est essentiel de prendre cela en considération.

De plus, une fois sur les aménagements, il n’y a pas de signalisation adéquate. Dans certaines zones, comme ici où il s’agit d’une voie séparée, il devrait y avoir un feu dédié et une séparation claire. Sur d’autres aménagements cyclables, j’ai rencontré le même problème, car les cyclistes partagent le feu avec les piétons.

C’est d’ailleurs ici qu’un scooter a heurté deux cyclistes. Un homme de 35 ans n’a pas survécu à ses blessures, et la cycliste a dû subir l’amputation d’une jambe. Le conducteur du scooter, lui, n’a eu que des blessures mineures. Depuis cet accident, un vélo blanc, appelé “ghost bike”, a été installé pour rappeler la dangerosité de ce carrefour, mais pour le moment, aucune mesure n’a été prise pour améliorer la sécurité à cette intersection.

En parlant d’intersections, je vous présente un carrefour, surnommé “à la marseillaise”. 

Sur certaines voies, ils ont même ajouté une signalisation effacée pour tourner à gauche vers la fin.”

C’est ni fait ni à faire il n’y a pa de logique  0,5

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6877788/marseille-deux-cyclistes-renverses-par-un-scooter-un-homme-decede.html?fbclid=IwAR2kdLtI5gjTjK9EV_dT7YjtPuWFWfi7MPyXEAcs4zYPKkggIu3Go81QVeQ

Si traverser des rails avec un angle d’attaque de 90 degrés est l’idéal, un passage au-dessus de 30 degrés reste déjà très sûr.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/08/08/comment-traverser-une-voie-ferree-a-velo-sans-risque-la-reponse-par-les-statistiques_5170136_4355770.html

Réseau cyclable 

Le réseau cyclable est un grand mot, car il n’est pas encore possible à Marseille de circuler en sécurité sur un aménagement cyclable digne de ce nom.

Pour faire simple, il n’existe qu’une seule piste cyclable qui rentrerai dans les strandbar d’un bon aménagement en reprenant le système de notation que j’avais présenté dans cette vidéo

cette piste bidirectionnelle est aménagée sur les calanques

Éliminatoire :

✔️ Séparée des autres véhicules

✔️ Protection contre le stationnement et l’ouverture des portières

❌ Continuité cyclable

❌ Intersections claires

✔️ Des virages doux

✔️ Bordure chanfreinée

✔️ Pas de piétons sur la piste

✔️ Possibilité de dépasser

✔️ Éloignée du caniveau

✔️ Confortable et bien éclairée

Et encore, la continuité de cet aménagement est perfectible, car il y a plusieurs endroits avec des ruptures plutôt compliquées, et les intersections où les cyclistes doivent céder la priorité sont un peu étranges, vu la proximité des passages piétons. En gros, plutôt que de céder le passage, je descends du vélo pour pouvoir traverser.

Je peux comprendre ce choix en raison de la congestion en heures de pointe. Dans ce cas, envisager la mise en place de feux pour les véhicules motorisés et de feux avec priorité pour les cyclistes serait intéressant si le flux de cyclistes devenait trop important.

Ce qui est dommage, c’est que cet itinéraire ne permet aux cyclistes que de se rendre à la plage, car c’est ainsi que le vélo est perçu à Marseille, principalement pour les loisirs. Presque tous les autres aménagements existants sont soit des bandes cyclables uniquement marquées au sol, soit des espaces dont les piétons ont été privés.

Très peu de grands boulevards structurants qui nécessiteraient des aménagements cyclables pour encourager cette mobilité existent. Par exemple, le plus marquant est le Prado. Cet axe traversant du nord au sud avec ses 10 voies de circulation n’a pas d’aménagement cyclable, seulement de la peinture sur le trottoir avec des obstacles tous les 100 mètres pour laisser passer les véhicules venant en sens inverse.

Pourtant, la place ne manque pas. Des places de stationnement pourraient être utilisées pour créer des pistes de chaque côté des contre-allées. Le réaménagement du rond-point du Prado n’a offert que des espaces piétonniers et cycliste. et même pendant le covid seul une voie a été réservé pendant seulement quelque jour avant d’être gommé.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/la-piste-cyclable-du-prado-a-marseille-6-petits-jours-et-puis-s-en-va-1590594163

le plan des corona piste ressemblais a ca 

https://madeinmarseille.net/67514-piste-cyclable-amenagement-deconfinement-velo-en-ville/

avec des aménagement comme ca 

https://www.google.com/maps/@43.2864447,5.3859001,3a,75y,265.69h,72.25t/data=!3m7!1e1!3m5!1sicikQ9gu8Q5Mw0ICrrV6CQ!2e0!5s20220101T000000!7i16384!8i8192!5m1!1e3?entry=ttu

et ce que vous devez savoir c’est qu’à marseille c’est un peu spécial 

c’est la métropole qui est en charge des espace public et voirie, ca veut dire que si un maire veut créer un aménagement cyclable il doit demander à la métropole qui valide ou non s’il veut supprimer un parking pour planter un arbre pareil bref dès qu’un secteur a besoin de tune pour modifier la voie il doit faire appel à la métropole et ça ne simplifie en rien

Le constat sur la ligne 6 qui c’est retrouvé amputer de son double sens cyclable car non valider par la métropole qui n’a validé que cette piste 

Il faudra attendre une nouvelle négociation pour obtenir une piste cyclable bidirectionnelle ici et enfin mener à bien le plan vélo .

Sur ce boulevard Jean Moulin, on peut voir qu’il y a un nouvel aménagement depuis 2023. Il y a aussi la LIGNE 5, mais un problème se pose, car ce nouvel aménagement se fait sur le trottoir malgré le désaccord avec les élus du 4 5 qui ne souhaite plus d’aménagement cyclable la réalisation a été jusqu’à son terme.

Il existe d’autres pistes bidirectionnelles, mais elles commencent et finissent en plein nulle part, ce qui les rend utilisables uniquement dans le sens de la montée.

https://www.google.com/maps/place/6e+Arrondissement,+13006+Marseille/@43.2967992,5.374586,150m/data=!3m1!1e3!4m6!3m5!1s0x12c9c0b052dec53d:0x50819a5fd981a10!8m2!3d43.2875818!4d5.3808683!16s%2Fm%2F0fph0ly!5m1!1e3?entry=ttu

a d’autre endroit c’est juste un bout posé la.

On peut aussi voir que les ambitions d’aménagement parle de voies vertes ca promet au niveau des confli piéton cycliste….

la route aux cyclistes utilisant ce mode pour se rendre au travail. Car le vélo est ancré dans la l’imaginaire de la métropole comme un loisir et par comme un mode de transport qui a besoin de son espace et pourtant, la publicité montre un autre besoin que des aménagements pour le loisir.

Au niveau de ce boulevard, il y a également une nouvelle piste, la LIGNE 7, sur le trottoir. Heureusement, ils ont pensé à une voie dédiée aux bus, mais c’est la seule liaison avec les transports en commun. Dommage, car cette nouvelle tranchée aurait pu être idéale pour l’aménagement d’un réseau de transport en commun structurant, reliant par exemple la Ligne M2 et le tram. N’était-ce pas plus pertinent qu’une nouvelle route ? Mais bon, c’est probablement une question de coûts.

À l’heure actuelle, on ne peut pas vraiment appeler cela un réseau cyclable. Il n’est pas accessible aux personnes qui utilisent le vélo comme mode de transport. Seuls les plus courageux et motivés s’y risquent. Rien n’encourage à utiliser ce mode de transport, donc je me permets de mettre zéro. Prenez cela comme un encouragement, car vous ne pourrez faire que mieux qu’un zéro la prochaine fois

https://www.google.com/maps/@43.2853642,5.3988185,3a,75y,34.36h,76.81t/data=!3m7!1e1!3m5!1sL9oZukoaV4AVQJk62yQDag!2e0!5s20230201T000000!7i16384!8i8192!5m1!1e3?entry=ttu

https://www.google.com/maps/@43.2853642,5.3988185,3a,75y,34.36h,76.81t/data=!3m7!1e1!3m5!1sL9oZukoaV4AVQJk62yQDag!2e0!5s20230201T000000!7i16384!8i8192!5m1!1e3?entry=ttu

https://www.google.com/maps/@43.2713152,5.4221883,3a,75y,52.22h,85.45t/data=!3m7!1e1!3m5!1s47D2Gv4_sTWxT3hQybuuKg!2e0!5s20080601T000000!7i13312!8i6656!5m1!1e3?entry=ttu

https://madeinmarseille.net/55821-amenagement-piste-cyclable-huveaune-marseille-aubagne/

https://gomet.net/dossier-velo-a-marseille-batons/#:~:text=Marseille%20ne%20compte%20 encore%20que,250%20 kilomètres%C3%A8tres%20 annonc%C3%A9%20 en%202019.

https://deliberations.ampmetropole.fr/documents/metropole/deliberations/2020/12/17/RAPPORTDELACOMMISSION/C0D8L.pdf

Humain & associatif 

https://www.velosenville.org/index.php/l-association/qui-sommes-nous

Une grande partie des aménagements que vous avez pu voir précédemment m’a été présentée par des abonnés, et j’en profite pour vous remercier pour votre bienveillance. C’était super cool.

Même Christophe Monnier de l’association Velosenville a mobilisé du monde, y compris une élue qui a fait le déplacement (https://twitter.com/AnneMeilhac).

On peut constater que de nombreuses personnes sont motivées pour effectuer leurs trajets avec des moyens de transport plus écologiques, mais rien n’est fait pour les encourager. Il faut encore être téméraire pour oser se lancer.

Il y a également un nombre important d’ateliers et de types d’associations disponibles. Par exemple, l’association (https://twitter.com/velosenville) propose, en plus des ateliers, des balades pour découvrir la ville à vélo.

La ville est également évaluée sur le baromètre cyclable et a obtenu, sans surprise, un G, la pire note possible. Seuls les ateliers sont là pour améliorer la note de la ville, car ses efforts et sa communication ne permettront pas d’atteindre la note maximale. Actuellement, la note est de 1,5.

https://madeinmarseille.net/122258-carte-participative-atelier-associatif-commerce-velo/

Points d’intérêt & nature

La bonne nouvelle au niveau des stationnements, c’est que Marseille petit à petit se met en conformité avec le code de la route et supprime les places de stationnement en amont de certains feux et passages piétons, comme je l’avais expliqué dans ce sujet. 

En plus d’améliorer la visibilité pour les piétons, cet espace est mis à profit pour créer des places de stationnement pour les cyclistes.

En ce qui concerne les places de stationnement, il y en a partout, de toutes sortes, en créneau, en épi et même en bataille. C’est d’ailleurs là que l’on voit la place encore accordée à la voiture, quand on voit encore ce genre de stationnement qui empiète complètement sur le trottoir, c’est fou, certain Secteurs de marseille commence a lutté contre ses stationnement Trottoir Chaussée  en ajoutant des potelet pour enfin redonner de la place aux peton car ligament c’es t 1,40 m minimum mais vous retrouverai à de nombreux endroit à marseille ses stationnement qui sont normaux.

https://www.google.com/maps/@43.2962389,5.3935998,3a,75y,96.91h,76.87t/data=!3m7!1e1!3m5!1sVbTD86C1K31USuGI_JteMQ!2e0!5s20230201T000000!7i16384!8i8192?entry=ttu

Toutes ces places sont également au détriment de la nature, pas un arbre dans les rues, enfin si, j’en ai réussi à trouver un qui a réussi à pousser (citation jurassic park)

En parlant de nature, c’est quelque chose que j’ai vraiment beaucoup ressenti à Marseille, c’est le manque de parc, de bancs pour s’asseoir. J’ai dû marcher plus de 20 km dans la ville, et très rares étaient les espaces où je pouvais faire une pause. 

Pour moi, ce n’est pas un problème, mais pour les personnes âgées qui se déplacent en ville, les espaces pour s’asseoir, pour se désaltérer, sont indispensables, et pourtant très rares.

Les rares espaces verts et parcs sont situés dans des zones privées, comme ici par exemple. d’ailleur j’ai mieux compris les préoccupations de la personne que j’avais croisé à un moment il ferme les barrière et on reste enfermé.

Bon, il reste néanmoins le parc de Longchamps, le parc du Centenaire, mais j’ai senti que ça manquait, et pourtant je suis Parisien, alors imaginez.

J’ai par contre été agréablement surpris par de grandes places piétonnes comme la Place Jean Jaurès ou la Canebière, qui ont été complètement piétonnisées, et c’est une superbe surprise. 

Il on même fait de la place pour y jouer à la Pétanque. 

Sur la canebière avant  ça ressemblait à ça. Aujourd’hui c’est calme, il y a de l’espace pour les piétons, c’est vivant, c’est une transformation importante, et il le faut le souligner quand il y a des efforts qui sont faits.

Il y a également le musée Mucem qui était superbe, ça vaut le détour, et l’église juste à côté. D’ailleurs, au musée, il y avait une exposition sur la R12, comme quoi la voiture est encore un emblème fort.

La ville reste magnifique, n’hésitez pas a vous perdre dans les petites roue avec les marche certain habitant arrive a leur donner du charme ha et oui il ont des super glace aussi une tuerie cette glace a la vanille noir, je regrétte aussi ne pas avoir pris la navette pour visier les illes avec le chateau d’if trop de houlle malheureusement mais j’ai pu me réconforté avec les Les Navettes des Accoules jeux de mot !

c’est des petit biscuit avec un goût très bon indescriptible a tester et tant qu’à se balader dans se croit faire un détour à Hôtel de Cabre aussi appelé maison de l’éveil de cable c’est la plus vieille maison encore visible a marseille et petite anecdote elle a été tourné et déplacé pour être mise dans le sens de la grande rue 

https://madeinmarseille.net/2080-archive-histoire-marseille-hotel-cabre/

27 Grand Rue

je ne peux pas lui mettre une note en dessous de la moyenne 1.

https://www.google.com/maps/@43.3108738,5.3696934,3a,45.3y,272.21h,73.46t/data=!3m7!1e1!3m5!1sBqky_8xb96RRNaqPXLSmFQ!2e0!5s20200701T000000!7i16384!8i8192?entry=ttu

https://www.google.com/maps/@43.3110348,5.3695842,3a,75y,158.42h,79.25t/data=!3m7!1e1!3m5!1s4zfxDb4C7XQI3dJIOllFEQ!2e0!5s20210901T000000!7i16384!8i8192?entry=ttu

rapport entre les usagers 

Étrangement, je n’ai pas eu de conflits ni d’altercations. Tout le monde semble conscient que la situation est un enfer, et chacun vaque à ses propres occupations.

Ce qui me gêne probablement le plus, c’est de constater un nombre impressionnant, voire la quasi-totalité, des aménagements cyclables sur les trottoirs, y compris les nouveaux aménagements.

Cela entraîne inévitablement des conflits d’usage entre piétons et cyclistes, d’autant plus que ces aménagements cyclables occupent principalement de l’espace préalablement dédié aux piétons sur les trottoirs, plutôt que d’utiliser l’espace disponible. À Marseille, les critères de création de pistes semblent être les suivants : 

“Vous ne prenez pas de place sur la chaussée, vous touchez pas aux terrasses, vous ne touchez pas aux panneaux publicitaires, et ca donne ca”

Parce que forcément quand les pistes traversent des terrasse bah ca pose des problème des cycliste ont été agressé alors qu’il circulait sur l’aménagement cyclable c’est à dire dans les teresse…

Certaines personnes pourraient dire que dans certaines zones, la ville n’est pas extensible, et il est impossible d’ajouter deux voies de circulation, une voie réservée aux bus, et une piste cyclable, comme c’est le cas, par exemple, sur le pont de la fausse monnaie. D’ailleurs, c’est là que la piste bidirectionnelle prend fin.

Cependant, il est possible d’agir à plusieurs niveaux, même si cela pourrait surprendre de nombreux Marseillais. Il faudrait envisager de limiter le trafic de transit dans ces zones, en le réservant aux bus, avec aussi la possibilité de circuler en alternance grâce à des feux de signalisation, notamment dans les zones où il est difficile de se croiser. Tout en maintenant les aménagements cyclables et les voies piétonnes.

Au regard de la départementale Pradeau parallèle, avec ses 10 voies, cette voie en bord de mer ne serait indispensable que pour les riverains et les personnes qui ont besoin de s’y rendre, mais elle ne devrait pas être utilisée comme une voie de transit.

Idéalement, il faudrait la diviser en tronçons afin d’éviter une utilisation sur toute sa longueur, mais le principal défi de ce projet réside dans les “gated communities”, ces vastes zones fermées à la circulation qui obligent à passer par ces routes. Comme vous pouvez le constater, lorsque j’essaie de placer le petit bonhomme de Google Street View, toutes les routes qui ne sont pas en bleu sont des voies privées fermées à la circulation, ce qui oblige à faire de longs détours, tant pour les automobilistes que pour les cyclistes et les piétons. Il serait nécessaire de mettre en place des itinéraires simplifiés.

Il est donc impératif de revoir complètement les bases et de créer des itinéraires pour les piétons, puis pour les cyclistes, tout en limitant la circulation des voitures. Ce projet semble de plus en plus complexe au fil du temps, en raison de l’expansion continue de ces “gated communities”.

Actuellement, je donne une note de 0,5, mais c’est grâce a la bonne volonté des marseillais eux-mêmes, et non des aménagements, qui ne font qu’aggraver ces conflits.

https://www.laprovence.com/article/societe/3340312957228215/pistes-cyclables-a-marseille-le-grand-nimporte-qu

https://www.google.com/maps/@43.2788651,5.3541806,3a,15.8y,292.98h,85.96t/data=!3m6!1e1!3m4!1siYksGcPwZrrf5hMwFVzRNg!2e0!7i16384!8i8192?entry=ttu

transport en commun & PIETON

Marcher à Marseille s’avère finalement plus compliqué que de se déplacer à vélo. À vélo, au pire, vous pouvez utiliser la route où vous avez pleinement le droit de circuler. En revanche, à pied, c’est une autre histoire.

J’ai remarqué à de nombreuses reprises une totale absence de passages piétons aux intersections. 

Pas une fois, mais de très nombreuses fois. Et curieusement, je me retrouvais toujours du côté où il manquait ce passage piétons parce que cela semble alterner d’une manière aléatoire. j’arrive à comprendre la logique de cette situation. l’objectif c’est peut être de faire des économies en regroupant les passages piétons, ou 2 places de parking en plus. 

Il est rare de trouver des passages piétons dotés de rampes pour les personnes à mobilité réduite. 

Cela se résume souvent à de la peinture sur la route, sans qu’aucun aménagement du trottoir ne soit réalisé. C’est quelque chose que je n’ai jamais vu ailleurs. Ce qui est encore plus ironique, c’est que pour les automobilistes, ils n’ont pas oublié d’aménager les trottoirs pour eux.

(Il y a une scène près de l’église avec des voies pour les voitures, mais rien pour les piétons.)

Pourtant, ils savent faire cela, comme on peut le voir sur le boulevard Longchamp qui est réservé aux piétons. Les trottoirs aux intersections sont adaptés pour la traversée, bien que la piste cyclable se retrouve parfois mêlée aux piétons. Cela montre que la circulation peut être interrompue pour être remplacée par un tram.

et si vous êtes mal voyant alors bonne chance rare sont les passage piétons indiqué de bande de guidage et pour les feu piétons bonne chance, en vrais investissez dans un chien d’aveugle aucune chance que vous surviviez une jouer.

Et en ce qui concerne les feux, vous devez appuyer sur le bouton pour traverser. 

Ca ne fera pas passer plus rapidement au vert, mais simplement qu’il passera au vert. Oui, vous avez bien compris. Sur certains feux, si vous n’appuyez pas sur le bouton, le feu ne passera jamais au vert pour les piétons, voilà c’est un truc qu’il faut savoir, ça surprend. 

Les transports en commun sont très centralisés et ne desservent pas les banlieues. Les nouveaux tracés de tramway ne font que renforcer le réseau existant, sans offrir de nouvelles alternatives, sauf peut-être pour les personnes à mobilité réduite, car une grande partie du métro leur est encore inaccessible.

Pour se déplacer en banlieue, il faut compter sur les bus, qui sont tout de même confortables, comme j’ai pu le constater.

Dans l’ensemble, je donne une note de 0,5.

maintenance et gestion travaux

Dans les zones en travaux que j’ai pu observer, il n’y a jamais eu de déviation prévue pour les piétons ou les cyclistes. 

C’est “débrouillez-vous, rien n’est prévu, vous avez pensé à la voiture ?”. Cela ressemble à ceci, par exemple (à la sortie de la gare, à la recherche de la piste cyclable, comme illustré ci-dessous) :

Les aménagements cyclables sont dans un état de dégradation avancée, en grande partie à cause des mauvais stationnements qui endommagent l’enrobé, qui n’est pas conçu pour supporter ce type de charge et des scooters, terrasse et j’en passe.

Le marquage au sol est effacé la plupart du temps, voire simplement absent, et les panneaux font souvent défaut. Cela se traduit donc par un score de zéro pointé, c’est pourtant pas dure de rajouter un panneau déviation non. non. 

conclusion 

Tout d’abord, il est essentiel de garder à l’esprit que cette évaluation est basée sur un moment précis, et j’espère sincèrement qu’elle évoluera avec le temps. Dans son état actuel, la note de 6.5 montre que Marseille a encore un long chemin à parcourir en matière d’aménagements urbains. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a eu des améliorations au cours de ces dernières années.

il est indéniable que de nouveaux aménagements cyclables commencent à se développer ainsi que plus de place pour les piétons ce qui est un signe d’encouragement

Cependant, il est essentiel que les urbanistes de Marseille comprennent que le vélo ne se résume pas à un piéton rapide, mais constitue un véritable mode de transport à part entière, nécessitant un espace dédié pour se déplacer.

Il est temps d’arrêter de concevoir des aménagements sur les trottoirs, de cesser de réduire l’espace des piétons, et enfin de s’attaquer sérieusement à la question des places de stationnement, car elles sont omniprésentes, dans tous les sens, ce qui est tout simplement insensé et ce principalement parce que le prix du stationnement est dérisoir voir gratuite dans certaine partie de la ville permettant aux voiture ventouse de se multiplier. 40% de l’espace de parking est utiliser par des véhicule qui ne bouge qu’une fois par mois

Lorsque j’observe comment Paris a évolué en seulement quelques années, il est encourageant de penser à ce que les villes peuvent accomplir. Cependant, pour que Marseille change véritablement, il est essentiel que cette transformation soit bien comprise et que la Métropole accompagne ce processus. Et transformer Marseille sans inclure les banlieues environnantes dans cette évolution serait une démarche vouée à l’échec.

Merci d’être resté jusqu’au bout cette vidéo m’a demandé énormément de travail pour pouvoir vous propose un contenu intéressant et divertissant merci a tous ceux qui soutienne altisplay et qui m’ont permis de prendre mon temps pour vous proposer ce contenu j’espère qu’il vous a plus autant que j’ai mis de coeur à la réaliser, n’hésitez pas à me faire vos retour en commentaire, a like et vous abonner le replays du direct est en description pour voir toutes les folie j’encourage tout ne rentrait pas ! il me reste a vous dire a bientôt pour de prochaine vidéo et bonne route ! 

https://www.google.com/maps/@43.2786371,5.3545678,3a,71.8y,321.1h,78t/data=!3m6!1e1!3m4!1s3_1zRtAWlkOdg131ZBzyBA!2e0!7i16384!8i8192?entry=ttu

https://www.google.com/maps/@43.2955328,5.3964707,3a,75y,93.96h,81.15t/data=!3m6!1e1!3m4!1sqWavnEwPSCJZOGPkhQKlFQ!2e0!7i16384!8i8192?entry=ttu

https://www.laprovence.com/article/societe/3340312957228215/pistes-cyclables-a-marseille-le-grand-nimporte-quoi

https://www.google.com/maps/@43.3187259,5.3791638,3a,75y,278.17h,83.98t/data=!3m7!1e1!3m5!1sivi1QytWklpNMzZLK6zz1A!2e0!6shttps:%2F%2Fstreetviewpixels-pa.googleapis.com%2Fv1%2Fthumbnail%3Fpanoid%3Divi1QytWklpNMzZLK6zz1A%26cb_client%3Dmaps_sv.tactile.gps%26w%3D203%26h%3D100%26yaw%3D278.32892%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100!7i16384!8i8192?entry=ttu

https://www.google.com/maps/@43.2861073,5.3837441,3a,75y,170.98h,79.35t/data=!3m6!1e1!3m4!1sx4JA5HvkZDFB8sf_Rh7dgQ!2e0!7i16384!8i8192?entry=ttu