Point de vue les livreurs à vélo (analyse vélo)

Point de vue les livreurs à vélo (analyse vélo)

Livreur à vélo c’est une bonne situation ?

Bonjour tout le monde aujourd’hui je vous propose un sujet sur les livreurs à vélo. 

Mais avant de commencer je souhaite remercier mes tipers qui me soutiennent dans mon travail et dans ce type de projet sur altisplay .

Bien sûr l’ensemble des intervenants sans lesquels cette vidéo ne serait pas possible que vous retrouverez en description !  

Cette vidéo a pour but de vous présenter ce métier aussi bien à ceux qui souhaite devenir livreur qu’à ceux qui souhaiterai savoir ce qui se carre réfère ce métier

je vais vous présenter ses différences facette à travers les personnes qui le connaisse mieux, ceux qui y travaillent. 

J’ai pris le temps de suivre plusieurs livreur et coursier de milieu différent, rattaché à une plateforme, auto entrepreneur, Coopérative .

ici je présente un état des lieu sur ce que j’ai pu voir et de différents témoignages, analyse et sujet que j’ai décortiqué depuis plusieurs mois. 

Ce point de vue est donc réalisé de la façon la plus objective possible pour vous offrir une approche fidèle de la réalité n’hésitez pas à faire votre retour, vous retrouverez l’ensemble des sources utilisé en description de la vidéo.

Pour simplifier votre navigation cette vidéo est chapitré et si vous souhaitez soutenir le un travail sur cette chaine abonnez vous, ça ne coûte rien mais cela apporte de la visibilité au projet.

Voilà maintenant que l’intro bien costo est passé on va commencer par présenter ce métier .

Commencon par le début et clarifier la nomination de ce travail

Il y a plusieurs appellation pour le métier selon les objectif.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Messager_%C3%A0_v%C3%A9lo

http://www.coursier.com/metier-coursier

dans une premier temps le Le Coursier à vélo,

ou (messager à vélo, cyclo messager et j’en passe)

Dans ce cas le transporteur effectue des “courses a course” ou “ course sur appel il doit transporter au plus vite un colis ‘un point d’enlèvement à sa destination, les délais sont serrés et la notion d’urgence est présente.

Ce métier a été démocratisé aux État unis principalement à san francisco et  New York ou de nombreux film présente ce métier comme premium rush ou encore Quicksilver.

https://lescoursiersfrancais.fr/comparatif/#:~:text=Comparatif%20Uber%20Eats%20Deliveroo%20Stuart%20Coursier%20FR%20Frichti%20Nestor%20Yper

Ensuite nous avons les livreurs qui eux on different type d’organisation 

  • les Tournées : qui ou les colis sont organisés par un dispatcheur et ou les points sont indiqué à l’avance il est également possible d’effectuer des collect ici pas de notion de rush les livreurs sont maître de leurs temps  et bien sûr s’il livrent plus vite il peuvent finir plus vite il est néanmoin possible que la tourné doivent être effectués dans un temps précis cela dépend des prestataire enfin chaque jour cette tourné change et s’adapte selon la demande
  • les course régulière : pour le relevé de cases postales ou leurs livraison le tracé ne change que très peux est les livreur travail souvent par zone précise je n’en parlerai par dans cette vidéo mais il est important de préciser car ca existe depuis 1893 et si cela vous intéresserait je ferais un autre sujet sur les postier.
  • Un dernier point un peu spécial ce sont des livreur a partir d’un dépôt ou qui réaliser des trajets déterminer comme un déménagement d’un point A à un point B  

Dans les cas présentent les début et fin de service se font généralement au dépôt sauf certains rares cas.

Ce métier dispose d’un lexique très riche comme la course et tourné que l’on a décrits plus tôt.

ensuite il y a les free-shift et shift que je décrirai plus tard ce sont les période de travail cela conserne généralement les coursier et les dispatcheur qui sont les personne qui organise les tournées pour les livreur donc !

il y a également des termes plu large comme 

il y a les alleycat = une épreuve cycliste d’orientation généralement réservé au coursiers à vélo qui ont donc une bonne orientation.

et certain terme plus large lié à la livraison comme 

BIG BAG

GERBER – GERBAGE Action d’empiler ou de superposer des colis.

HUB lieu de transbordement où s’organisent des correspondances

MULTIMODAL Utilisation de plusieurs mode de transport différents

https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/velos-electriques-malgre-linterdiction-les-livreurs-squattent-de-plus-en-plus-les-velib-et-veligo-11-05-2021-PDN2YU2UKFEFLNDCU5WUPUZHHU.php

Maintenant que l’on connaît mieux le métier en lui-même on va s’intéresser au employeur et il y a deux grandes familles.

Pour un comparatif des salaires selon les employeurs, les conditions de travail etc je vous présenterai un tableau en fin de vidéo.

Nous avons donc les plateformes web face aux entreprises qui ont un mode de fonctionnement diamétralement opposé.

on commence par les plateformes permettant de mettre en relation les “producteurs” (commerçant, restaurateur ) et “consommateurs” (touristes, habitant) avec un système de “contrôle social” (commentaires, notations)

j’ai rencontré “Le quotidien d’un Livreur Deliveroo” Ivan 

on commence avec une petite interview pour découvrir la personne ! 

ivan est est courser pour deliveroo depuis 2016 il travail principalement sur la zone de la défense  et courbevoie qui est dans le top 10 des villes les plus dance de france

il circule avec un vélo personnel électrique et circule sans ce mettre en danger ce qui lui a permit d’éviter de gros accident il n’a fait que des petite chutes

je l’ai suivi pendant une heure et demie en soirée pour voir comment comment fonctionne son travail alors ce n’est clairement pas suffisant pour en tirer des statistiques mais ca permet de comprendre comment est découpé le temps de travail 

en gros il est découpé en trois  2 dans lequel il n’est pas rémunéré et une ou il est rémunéré

dans environ 43% du temps il va attendre qu’une course lui correspond dans 33 réaliser le travail et 24 se replacer au centre de l’activité. 

https://www.strava.com/activities/5050217136

Ce temps d’attente et déplacement chez uber eat et délivrer n’est pas pris en compte dans le calcul de la rémunération. il n’existe pas non plus de lieux pour les salariés, salles de repos, toilette, espace pour manger c’est a eux de s’organiser. 

et avec la période actuelle “ covid “ de plus en plus de restaurateur leurs refusé l’accès au toilet ce qui a fait émerger l’idée de salle de repos pour les livreurs.

pour l’instant proposé par les collectivité mais pas assumé par les plateformes .

https://www.lefigaro.fr/societes/regionales-en-ile-de-france-marlene-schiappa-propose-de-creer-des-salles-de-repos-pour-les-livreurs-20210525

De plus ce n’est pas à l’employeur de décider d’où il travail mais l’offre et la demande qui le guide et délocalise son activité la ou il y a des livraisons

C’est aussi pour cela qu’à la fin de chaque livraison il revient toujours à l’épicentre de l’activité, rien ne l’y oblige mais s’il ne le fait pas il n’a pas de course.

Ce statut ne permet pas non plus de savoir s’il y aura du travail, c’est complétement aléatoire car le nombre de livreurs n’est pas dispatché selon les zones ni limité.

Il y a donc plusieurs problèmes avec cette plateforme, dans un premier temps la rémunération diminue avec le temps car plus une plateforme est bien implantée, moins elle a besoin de rémunéré.

Cela est dû à l’effet de réseaux : un effet pervers qui rend le service attractif dans un premier temps puis progressivement diminue la rémunération de ses livres et augmente le coût pour les clients.

je vous invite à voir le sujet d’Arte “L’économie numérique | Travail à la demande | ARTE” qui traite formidablement ce sujet  https://www.youtube.com/watch?v=X4PEWB7kiSk&ab_channel=ARTE

Ensuite le coursier n’est qu’une variable d’ajustement et n’est pas pris en considération il n’y a pas de limite haute mise en place et tout un chacun peut rejoindre la plateforme. Et de nombreuses personnes l’utilisent occasionnellement ou pour avoir une bonne excuse pour sortir à vélo.

De nombreux sujet on traiter le sujet vous les retrouverez en description

sous location

15,40 (prix) fraix a la charge des livreure + sac

18:20 prix a la journée

85% de taux 

depuis 2017 le probléme est inchanger 

fodora 

fodora shift (

take it esay (premier)

frish tee

En résumé les platforme de par le faite de ne recruter que des micro entrepreneur 

Une petite clarification sur ce terme en dessous de 34400 vous n’êtes pas redevable de la TVA mais vous déclarez et payez chaque mois ou chaque trimestre (selon votre chiffre d’affaires) vos impôts et charges d’un seul coup. Le taux est de :

24,20% pour les activités libérales au-delà vous devez payer la TVA de 20% supplémentaire oui car la plateforme est votre client et si vous arrivez au plafond de 72 600 euros.ou vous passerez en statut d’entreprise individuelle. 

embauché des employés en auto entreprenariat n’est pas illégale mais cette pratique n’étant toujours pas encore par la lie cela créé de nombreuses dérives

https://www.portail-autoentrepreneur.fr/academie/gestion-auto-entreprise/embauche-sous-traitance/salariat-deguise

 Un critère économique : l’auto-entrepreneur n’exerce que pour un seul client, son chiffre d’affaires dépend de ce dernier et il peine à développer sa clientèle (ou cela lui est interdit par le client donneur d’ordre).

Un critère juridique : il existe un lien de subordination. La subordination juridique consiste en « l’exécution d’un travail sous l’autorité d’un employeur qui a le pouvoir de donner des ordres et des directives, d’en contrôler l’exécution et de sanctionner les manquements de son subordonné » (Cass. Soc. 13 novembre 1996, n° 94-13187).

https://www.businessinsider.fr/decision-cour-de-cassation-deliveroo-uber-eats-salaries-2018

-des arnaque à la sous location présenté dans le sujet de Le Média

Complément d’enquête. «Take Eat Easy : petite start-up et gros scandale » – 15 juin 2017 (France 2)

exemples des strikes // stus

un auto entrepreneur doit réaliser une prestation de service mais de nombreux indice indiqué que c’est du salariat déguisé

C’est d’ ailleur pour cela que l’on voit de nombre livreurs qui loue des vélib et ne dispose pas de vélo personnel impactant d’ailleur le service vélib au point qu’il change son système de location (les platforme demandant en pré requi un vélo à leurs auto entrepreneur)

l’impossibilité de créer des syndicat et de faire des grève car il donne des prime pour recruter d’autre livreur au moment de ses grèves pour casser le mouvent 

ils menacent de déconnecter le compte des les livreur qui ne travail pas (une façon détourner de viré car il n’on pas de contact ) et traque leurs emplumer sujet développé dans la Le HuffPost

SURVEILLÉS, EXPLOITÉS : DANS L’ENFER DES LIVREURS À VÉLO

-et ce manque de suivi a également un impact sur les livreurs qui se sentent complètement délaissés . 

https://www.youtube.com/watch?v=tuu0OfOF_ak&ab_channel=Le HuffPost

Ce coursier de Deliveroo choqué d’être devenu une simple “variable d’ajustement”

Au- delà de ses dérive liée au statut d’auto entrepreneur  certains livreurs font des arnaques en indiquant avoir fait tombé la course pour pouvoir le manger

Et certains clients indiquent une mauvaise adresse pour pouvoir se faire livrer moins cher sans oublier le système de notation très strict et sélectif et que le moindre écart/ retard peut entraîner uns suppression du compte pour une mauvaise notre

Beaucoup trop de facteurs qui ne permettent d’attirer les plateforme d’envisager un métier stable sur pour le long terme ou pour en faire une activité principale.

si ce métier vous intéresse je vous laisse voir les chaînes de qui partage leurs vie de livreur 

https://www.youtube.com/channel/UCHiVPx3ylvV4pW21wfIR2Cw

j’ai pu faire une interview avec lilian sur twich

https://www.youtube.com/channel/UCWoQAqm4BRYo9Jv6pHl2IMw

et regardez les vidéo de vélo mtz pour voir comment se déroulai les course avec uber eat 

https://www.youtube.com/channel/UCCegp4SWCw22rM5cwwMaoiQ

Pour conclure sur cette partie  temps que les politiques n’auront pas clarifier ce statut d’auto entrepreneur les plateforme continueront de les exploiter étant ainsi exonéré de taxes.

Néanmoin les plateformes par leurs pré-requis très peu restrictif permet l’accès à un travail à de nombreuses personne d’avoir un travail et c’est aussi cette facilité d’accès et ce non suivis qui donne une mauvaise image de ses plateformes

en dehors de ses plateformes SEBASTIEN

heureusement ses plateformes ne sont qu’une facette de ce métier et c’est aussi ça que je voulais vous partager avec ce sujet. derrière ce gros nuage il y a donc dans un premier temps les coopératives 

Notre second livreur s’appel travaille depuis 6 ans en auto-entrepreneur et c’était justement un ancien livreur délivré il est donc possible de travailler en temps qu’auto entrepreneur pour autre chose qu’une plateforme au niveau de la conduire il roule cool en sécurité et en suivant la logique 

il a malheureusement eu un gros accident avec 2 mois d’arrêt mais heureusement il avait souscrit à une assurance et a été couvert. et un autre accrochage avec une voiture, mais uniquement matériel, et si ca vous arrive faite comme sébastien prenez le temps de discuter ca permet de trouver des solutions.

ici il travail en temps que prestataire indépendant pour le prestataire spingere qui avait 

p7 9:50 

petite pose sur spingare il facture ses client selon plusieure scruter le premier est la distance le point et la rapiditer sont des options  Les courriers sont ensuite payé à l’heure 20€ avec leur matériel ou 18€ avec le nôtre  deux fois plus que le smic horaire donc.

et il touche un bonis s’il accepte faire de la maintenance car noralement c’est au client de récupéré le colis.

Pour la  tourné tout etai déja planifier et estimer pour un temps donné celui facturé, le livreur lui do respecte les haure de passage dans un intervalle de 5 minutes par client

le but était de livré la léssive d’une entreprise a ses client en une fois

si le client ne fait rien pour permettre au livreur d’arriver jusqu’à lui la livraison est facturé et une nouvelle livraison sera reprogrammé 

ici n’a donc pas d’attendre entre chaque livraison et donc donc utilisé ce temps pour faire d’autre choses. in a une visibilité sur sa rémunération et son temps de travail .

durant la livraison le temps  est donc en grande partie passé a transporter les maériel et a livré le client et ce pour pusieurs chose, car il n’y a pas de préssion sur le temps donc la conduite est trés calme 

https://www.strava.com/activities/5197765426 environ 16km h de moyenne

cest une un choix de liberté qui n’implique pas toute les contrainte précédente et ici il est maitre de son travail

Néanmoins, comme chaque auto-entrepreneur, il a la pression de trouver et organiser son temps de travail. il n’a pas d’assurance ni de sindicas mais ici c’est lui qui décide de ses condition de travail enfin si vous souhaitez un travail plus encadré il reste des solutions;

et enfin le travail en entreprise c’est ce que j’ai pu voir chez olvo ou sont proposé des CDI avec 35h hebdomadaire répartir du lundi au samedi.

j’ai donc suivi JB 3000 ancien graphiste qui a changé de travail depuis deux ans pour ce travail de livreur qui lui a permis d’avoir un  renouveau et un sentiment de travail utile en opposition aux bulshit job ou on ne recent pas notre impact.

Au niveau de la conduite ça doit être le livreur le plus nerveux des  trois même s’il n’a pas de contrainte particulière de temps c’est principalement un choix de conduite néanmoins il a un placement toujours bien au milieu de la chaussé car il a eu un accident avec une ouverture de portière  

quand je suis arrivé pour voir dans cette entreprise la premiére chose que j’ai pu voir c’est la passion qu’a chaque livreur un réelle plaisir pour chacun de faire quelque chose d”utile.

Willem

j’avoue avoir été séduit par l’organisation de la coopérative car chaque compétence est mise au profit de tous.

Pour ne citer qu’un exemple une personne provenant d’un milieu artistique vas pouvoir continuer à faire réaliser sa passion à travers des besoin que peut avoir l’entreprise.

de plus chaque travail tourne, un livreur peut se retrouver a géré le dispatche, faire a manger et au delà de ça c’est également la sensation de se sentir comme dans une grande famille.

la différence d’une coopérative avec une entreprise classique c’est que chaque personne a une voix et que chaque semaine un regroupement est effectué pour faire un point sur le fonctionnement 

j’ai également pu échangé au téléphone avec mathieu de cyclo qui partage la meme organisation 

et des assemblé général sont mise en place pour rendre les décision 

en plus de ça il y a un repas offert le midi végétarien comme ca pas de question à se posé pous végétation et pratiquant de religion !

il y a une mutuelle proposer pour les emplpyer 

chaque moi un pecul est vercé sur un compte pour pouvoir acheter de l’équipement fourni par l’entreprise. 

et les vélocargo sont fournis et entretenus pour les employer.

une fois par semaine un regroupement

le temps de travail est planifié mais libre à chacun de faire ses livraison selon son temps 

et ce qui est intéressant de voir c’est que les statistiques de répartition déplacement client reste très proche de sébastien mais le temps moyen par client est ici de 3,6 minutes comparé au 7 minutes de sébastien 

la distance parcourus et nombre de client n’est pas non plus comparable avec olvo est course sont plus proche permettant en 17 kilomètre  de couvrir 10 client comparé 

a 23 kilomètre pour couvrir 9 client 

http://www.olvo.fr/manifest/

https://www.facebook.com/983619165013878/videos/2265199650424093?__cft__[0]=AZVQZ7pu59cAsQwpxEXIZwqGxSNKjDVRfRUucAxKMf5ymGe4Vl8aobwcYSI6le202oRW-Ou_62RMn82eFQqi-L1-ZkG-rZeqqn-ECnVE4xDbdWfSuEAeZWU5tBNOyB88bNWl9p7dYpa7PDweZrt8fZ1n

coopérative

partage des bénéfices.

https://www.springare.paris/

65 kilos /88  

Pour ce livreur, quitter Uber Eats et Deliveroo a été un soulagement

-CHARGEMENT PORTABLE

-PHYSIQUE

//

la distance de travail n’est pas forcément liée au temps de travail course de 1km en moyenne en vélo 

incrustation de peaced 7:50

PARTIE 2 coup d’arrêt 

2: beaucoup de personnes occasionnel qui se mette au vélo et donc pas de limitation sur le nombres d’usager

3;40 arnaque perte de repas

8:30 risque d’accident

p3 

0:50 pourboir

5:00 minutes passage 

p4 la position d’attente

30 secondes d’attente 

direction la commerce

3:40 ils sont rapide

6:30 arrivé ?

p5

2:30 

offre et la demande 

avant delivro adaptait le nombre de livreure a la commande 

3:50

il n’y a pas de dispatche 

5:40 retour à la base

7:00 information de la livraison lieu il est possible de choisir 

800 pas de logique sur quand travailler

p6

2:20 annuler une course

3:00 refuse autant de course que tu veux

4:30 commande

6:20 commande récupéré

https://www.strava.com/activities/5284021072

L’économie numérique | Travail à la demande | ARTE

https://www.usine-digitale.fr/article/quelles-sont-les-cles-du-succes-d-uber-blablacar-et-airbnb.N337243

je vais donc commencé avec les plateformes pour les illustrer j’ai roulé avec delivrou qui travail donc avec délivrer et échanger avec cycliste de metz qui a travaillé avec delivrou et uber.

8:29

En conclusion si vous souhaitez se lancer dans métier prenez le temps de réfléchir à votre besoin aussi bien en terme de temps a investigué que régularité coursier de plateforme semble un complément d’une activité principale à pratiquer donc avec sufisement de recul pour ne pas vous etre en danger financièrement et physiquement 

travailler un freelancer est un bon comprimis si vous souhaiter développer et controler une activité 

https://www.portail-autoentrepreneur.fr/academie/gestion-auto-entreprise/embauche-sous-traitance/salariat-deguise

Mais oublier pas les deux bases:

et si vous avez peut de vous y perdre le choix d’une coopérative sera toujours pls adapter voici un peti tableau comparatif 

avant de 

Pour devenir livreur il vous faut:

• Être majeur,

• Avoir un vélo (méééé)

• Avoir un smartphone,

• Devenir micro-entrepreneur,

• Selon les cas, avoir un casier judiciaire vierge et présenter l’attestation,

• Avoir une pièce d’identité en cours de validité.

pour le nécéssaire:

un support portable bras (et pas vélo car vous devez le décroché à chaque fois que vous décédez du vélo)

un probable de secours (car votre portable est littéralement votre métier)

une batterie portable pour recharger votre portable

un anti vole un vélo etc l’ensemble des pièces sécurisé pour n’avoir qu’à sécuriser le cadre de votre vélo

un équipement de pluie,

de quoi changer une roue crevé 

SOURCES:

Le directeur fait la tournée

Reportage – Sicklo, l’entreprise grenobloise de livraison de repas éthique – Vidéo Dailymotion

15 Alleycats, coursiers et liberté, l’histoire du vélo urbain avec les fous du guidon